Accueil»Vignerons»CLOS MAÏA – Géraldine LAVAL

CLOS MAÏA – Géraldine LAVAL

LA FEMME

Géraldine Laval a le regard pétillant. Un visage dont les traits trahissent un furieux appétit de vie ainsi qu’une grande sensibilité. Installée ici, sur le plateau du Larzac depuis 2009, la jeune vigneronne régale les passionnés de vins sudistes élégants et profonds. En à peine dix ans, le Clos Maïa s’est fait un nom. Il occupe ainsi une place de choix aux côtés des meilleurs. Avec, à sa tête, une femme de caractère à l’écoute de son instinct.

Nous sommes fin 2008. Géraldine Laval sort d’une année passée aux côtés du célèbre Olivier Jullien. Une vraie référence, à l’origine d’une des expressions les plus passionnantes de l’appellation Terrasses du Larzac. C’est au sortir de cette expérience que Géraldine Laval commence à envisager de s’installer. Malgré ses doutes. Un certain manque de confiance. En connaissance de cause, Olivier Jullien la rassure, l’encourage à franchir le pas. En outre, il la sait capable d’assumer tout ce qu’implique la création d’un domaine. Amoureuse des Terrasses du Larzac depuis plusieurs années, c’est sur le plateau qu’elle souhaite trouver un endroit où faire du vin. Ce lieu, elle le trouve enfin à Lauroux. Un îlot de 6 hectares de vieilles vignes de grenache à la dimension lunaire. Une parcelle empreinte d’énergie au milieu de laquelle il a suffi qu’elle marche quelques instants avant de se décider. C’est ici que le Clos Maïa trouvera sa source. Avant ce millésime 2008 charnière dans la vie de Géraldine Laval, quelques années d’une riche formation partagée entre un BTS viti-œno à Beaune, ponctué d’un stage chez Olivier Leflaive. Un DNO à Bordeaux par la suite, au cours duquel elle passe 6 mois chez Jean-Louis Chave. Elle y apprend toute l’exigence du métier de vigneron. En outre, elle atterrit chez Delphine Rousseau et Julien Zernott au domaine Le Pas de l’Escalette. Deux amis voisins du Clos Maïa, avec qui elle partage bien plus que ces magnifiques terroirs d’altitude du Languedoc. Une certaine vision du vin. Et de la vie.

Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries
Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries
Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries
Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries

« Chez Olivier Jullien et au Pas de l’Escalette, j’ouvrais grand les oreilles. Je voulais tout savoir. Tout voir »

LE TERROIR

Rien ne prédestinait Géraldine Laval, née en Charente, à s’installer sur ces terroirs d’altitude du Languedoc, à Lauroux. Non, ce lieu dont elle cherche à tirer le meilleur, elle l’a choisi. En effet, elle est immédiatement tombée sous le charme de ces 6 hectares de vieux grenache. Cinsault, carignan noir ou syrah en rouge. Grenache gris, Chenin, roussanne et Terret bourret pour les blancs. La quintessence du Clos Maïa.

Il règne ici, sur les hauteurs des Terrasses du Larzac, un climat doté d’une énergie particulière. Doit-on cette sensation aux 450 mètres d’altitude qui s’étirent paisiblement sous le ciel dégagé ? Ou à la relation magique que semblent entretenir ces ceps taillés en gobelet plantés sur les sols d’éboulis calcaires du cirque de Labeil ? Qu’importe, si le Clos Maïa s’est construit ici, autour de ce lieu, cela ne tient pas du simple hasard. En effet, cet endroit lui a été soufflé par son compagnon, Olivier Jeantet, grand connaisseur de la région qui officie au Mas Haut Buis. Ainsi sur ce terroir du causse du Larzac qui fait la jonction avec les roches cadurciennes, Géraldine Laval prône une culture biologique. En outre, elle travaille avec la lune, mais n’utilise encore que très ponctuellement les techniques biodynamiques. Ainsi, tisanes, huiles essentielles et préparations 500 et 501 seront, d’ici l’année prochaine, utilisées avec une plus grande fréquence. Côté vignes, outre le trésor que constituent ces vieilles vignes de grenache noir, l’encépagement du domaine fait la part belle aux raisins languedociens tels que le carignan, le cinsault ou encore le grenache gris. Par ailleurs, les vieux plants de chenin viennent tout droit du superbe Clos Naudin ! Ainsi va le vignoble au Clos Maïa, sous la houlette de Géraldine Laval. Cette passionnée de saut d’obstacles partage son temps entre les chevaux et ce Clos Maïa dont elle a fait une des signatures les plus sincères et enthousiasmantes des terrasses du Larzac en un peu plus de 10 ans. Rien que ça !

« Je suis bien ici, sur le plateau du Larzac. Je ne peux pas l’expliquer !« 

Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

Si le Clos Maïa se distingue par la finesse et l’élégance de ses vins, ce n’est pas seulement grâce à la qualité de ses terroirs. Et pour cause, à l’intérieur de l’ancienne laiterie de La Vacquerie, Géraldine Laval prolonge tout le soin apporté à la vigne. Donne une dimension à cette matière scintillante. Ainsi, c’est le crédo des meilleurs vignerons qui, une nouvelle fois, s’applique. Le moins d’interventions possibles, distillées au bon moment.

Les deux grandes portes du chai s’ouvrent au son du rire de Géraldine. Sur la gauche, quelques cuves en béton se succèdent. En face, foudres et demi-muids abritent les vins du Clos Maïa. En effet, la cuvée Clos Maïa Rouge passe un an à l’intérieur des premiers cités. Le Clos Maïa Blanc, lui, est élevé pendant la même durée dans les seconds, plus propices à révéler toute la complexité de ce vin sudiste haut de gamme. La vinification est souvent l’art d’avoir fait le maximum à la vigne afin d’avoir le moins à intervenir une fois les raisins récoltés. Ainsi, quelques remontages sont effectués. De surcroît, quelques pigeages légers permettent d’homogénéiser la température pendant la fermentation des vins rouges. De l’autre côté, un débourbage à froid est réalisé pour les blancs. Par la suite, les fermentations alcoolique et malolactique se feront naturellement en demi-muids. Soucieuse de chaque détail, Géraldine Laval porte une attention toute particulière à la bonne tenue des fermentations. Au soin qu’il convient d’apporter à ses levures. À ces phases cruciales pour les futurs flacons. C’est avec le même souci d’excellence que la cuvée Petit Clos Maïa est élaborée. Aussi, grâce à cette exigence de qualité, chaque vin du domaine s’exprime sans fard. Avec sincérité, fraîcheur ainsi qu’une gourmandise tout en relief. Aux côtés des meilleures références de la région.

Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries
Géraldine Laval - Clos Maïa - La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries

« Je suis obnubilée par le fait d’apporter les meilleures conditions à mes levures.« 

DÉCOUVRIR SES VINS

×