Accueil»Vignerons»Clos Thou – Henri Lapouble-Laplace

Clos Thou – Henri Lapouble-Laplace

SUD-OUEST – Jurançon

Clos Thou - Henri Lapouble-Laplace

L'HOMME

Quatrième génération à la tête du Clos Thou, Henri Lapouble-Laplace dégaine son naturel rieur plus vite que son ombre. Derrière cette jovialité se cache un réel sens vigneron, ainsi qu’un savoir-faire certain acquis depuis son arrivée au domaine en 1990. En compagnie d’Isabelle, ils signent des jurançons de haut vol.

Titulaire d’un baccalauréat agricole, l’enfant du pays a la fibre paysanne depuis son plus jeune âge. Le Clos Thou ne comptait alors qu’à peine un hectare de vignes. Cependant, aucun raisin n’était vendu à la coopérative, la mise en bouteille ayant été décidée au retour du grand-père d’Henri de la seconde guerre mondiale, et toujours perpétuée depuis. La polyculture, encore présente chez Henri Lapouble-Laplace, régnait alors sur les terres du domaine. Pommes Golden et fraises qu’ils allaient vendre en famille aux épiciers et au Carreau des halles – le marché de Pau – ou élevage de vaches, le vin ne figurait pas au coeur de leur activité à l’arrivée du jeune vigneron en 1990. Aujourd’hui, près de 9,3 hectares sont dédiés à la viticulture, bien qu’Henri continue à cultiver d’autres fruits et légumes, pour son plaisir mais avec grand talent ! Isabelle, sa compagne de toujours, partage avec lui toutes les tâches au domaine depuis 2007, après une première carrière de comptable. Le couple a même réussi à transmettre la fibre à l’aînée de ses deux filles, Julie, qui aide régulièrement au domaine. Titulaire d’un BTS viti-oeno, elle a notamment travaillé au Clos de l’Arlot en Bourgogne, et poursuit désormais son cursus en licence viti-oeno. Le Clos Thou rayonne aujourd’hui grâce à la qualité et à l’énergie de ses vins. Nul doute que l’oeuvre se poursuivra en famille.

Clos Thou Henri et Isabelle Lapouble-Laplace
Clos Thou - Henri Lapouble
Clos Thou - Henri Lapouble-Laplace

« En bio, on est maintenant 18 vignerons indépendants sur 66 dans l’appellation. »

Clos Thou Henri Lapouble - Laplace - Jurançon

LE TERROIR

Assis sur les typiques terroirs jurançonnais de poudingues, le vignoble du Clos Thou s’étend sur près de 9,3 hectares, proche du secteur de la Chapelle de Rousse. Ici, les petits et gros mansengs dominent largement l’encépagement du domaine, certifié bio depuis 2010.

À l’est du département des Pyrénées-Atlantiques, la colline de Jurançon est un des repaires des grands terroirs de la région. Constitués en majorité de poudingues – une roche sédimentaire composée à 50% de galets – les sols sur lesquels s’épanouissent les vignes du Clos Thou donnent aux vins du couple Lapouble-Laplace une expression singulière et typique des cépages régionaux petits et gros manseng. Les petits et gros courbu complètent un encépagement façonné au fil des années depuis l’arrivée du vigneron aux responsabilités il y a 30 ans. Dans sa quête d’excellence et de tradition, Henri a également choisi de replanter d’anciennes variétés de raisins, autrefois cultivées et vinifiées à Jurançon. Le camaralet, notamment présent dans la composition de l’excellente cuvée Guilhouret. Plus récemment, le lauzet. Conduit en bio depuis 13 ans, le Clos Thou s’étend sur les coteaux exposés au sud et situés entre 220 et 300 mètres d’altitude, faisant face aux Pyrénées. 7 hectares d’un seul tenant. Les 2,3 hectares restant se divisent entre les parcelles de “La Cerisaie”, terroir avec lequel il élabore une cuvée parcellaire de vin liquoreux, ainsi que celle du “Touya”. Cette clairière exposée plein ouest donne des raisins dotés d’un taux d’alcool plus faible, très utiles dans la confection des vins blancs secs, auxquels ils confèrent fraîcheur et vivacité. Ouvert aux pratiques biodynamiques, il pratique d’ores et déjà les thés de compost et l’ensemencement de couverts végétaux sur tous les rangs de ses parcelles.

Clos Thou Henri Lapouble
Clos Thou - Henri Lapouble
Clos Thou - Henri Lapouble

« Moins il y a de profondeur de sol au dessus des poudingues et plus cela va passeriller. »

Clos Thou - Henri Lapouble-Laplace

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

Souvent associé à la production exclusive de vins liquoreux, Jurançon rime pourtant avec finesse pour de nombreux amateurs avertis. Le Clos Thou en donne un parfait exemple, en produisant de remarquables vins blancs secs. Tout aussi passionnants, les moelleux sont un modèle d’équilibre, d’énergie et de minéralité.

Il y a encore quelques années, la production de vins liquoreux était la norme à Jurançon. Aujourd’hui, la vinification de blanc secs haut de gamme sur ces grands terroirs de poudingues suscite un réel intérêt. La proportion des bouteilles produites par le Clos Thou ne déroge pas à ce courant de fond. C’est maintenant la moitié des raisins du domaine qui sont réservés à la réalisation de flacons secs, vifs et élégants. Pour autant, le soin apporté aux moelleux est resté le même. Ces vins sont le résultat d’un flétrissement des raisins appelé passerillage, ayant pour avantage de concentrer les arômes et le sucre autant que l’acidité. Cette pratique est ici rendue possible par le “foehn”, le vent du sud qui sèche les baies et empêche également que le botrytis se développe, ce qui aurait pour conséquence de concentrer le sucre tout en dégradant l’acidité. Les vendanges destinées à l’élaboration de ces vins se font par tries successives, en fonction des divers niveaux de maturité observés. Elles peuvent durer jusqu’à deux mois, comme lors du millésime 2019, particulièrement éprouvant pour le couple Lapouble-Laplace et ses équipes. Comme à la vigne, le travail au chai est tourné vers une observation de chaque instant. Le moins de manipulations. La justesse du moindre geste. Et l’accompagnement attentif de ses vins vibrants et uniques.

Clos Thou - Henri Lapouble-Laplace
Clos Thou - Henri Lapouble-Laplace
Clos Thou Henri Lapouble
Clos Thou Henri Lapouble

« Le camaralet est le cépage qui tempère le plus l’acidité des mansengs. Il mûrit plus tardivement et apporte également du gras en bouche. »

×