Accueil»Vignerons»Domaine Garon

Domaine Garon

RHÔNE SEPTENTRIONAL – Ampuis

Domaine Garon Côte rotie

LE DOMAINE

TOUR À TOUR VITICULTRICES, ARBORICULTRICES OU ÉLEVEUSES, LES GÉNÉRATIONS GARON SONT TOUJOURS RESTÉES FIDÈLES AUX TERROIRS DE LA CÔTE-RÔTIE. AUJOURD’HUI DÉVOUÉ AU VIN, LE DOMAINE RESTE UNE AVENTURE QUI SE VIT EN FAMILLE.

L’arbre généalogique des Garon remonte à 1475. L’année de naissance de Jean, premier vigneron de la lignée. Établi à Ampuis, le domaine se transmet dès lors de génération en génération. À chaque fois, la cote de popularité du vin détermine la culture qui y est menée. Maraîchère ou viticole. Et quand parfois la famille s’éloigne de la terre, c’est pour mieux la retrouver ensuite. Une fois le marché relancé. Mais les coteaux du domaine sont abrupts. Et poussent la famille à s’accrocher. Même quand la guerre décime une grande partie des hommes de la région et contraint les femmes à vendre leurs terres. À cette époque, les grands-parents et parents de Jean-François Garon, actuel propriétaire, arrivent à conserver quelques terroirs partis en friche. Dans les années 80, Jean-François et son épouse, Carmen, décident d’y replanter le vignoble. Poussés par la volonté partagée avec d’autres vignerons de sauver ce terroir unique. En 2003, le couple est rejoint par Kévin et Fabien, leurs fils. L’histoire familiale continue de s’écrire.

« J’ADORE TRAVAILLER LA VIGNE. C’EST UN TERROIR. ON EST SUR DES SOLS TRÈS FILTRANTS. LIMITE DES SABLES À CERTAINS ENDROITS. ET TRÈS ACIDES. C’EST LA TYPICITÉ DE LA CÔTE RÔTIE. »

LE TERROIR

SUR LES 9 HA DU DOMAINE, 6 APPARTIENNENT À LA CÔTE-RÔTIE. UN VIGNOBLE PARMI LES PLUS ANCIENS DE FRANCE, LES TERRASSES QUI FAÇONNENT CE PAYSAGE ÉTANT L’HÉRITAGE DES ROMAINS. CHAQUE MUR Y EST POSÉ SUR UN ROCHER. SUR DES COTEAUX DONT LE DÉNIVELÉ ATTEINT 45 À 60 %. ICI PLUS QU’AILLEURS, LES TERROIRS SE MÉRITENT.

Au sud de Vienne, la Côte-Rôtie est la plus septentrionale des côtes du Rhône. La légende raconte qu’au 16e siècle, le seigneur qui possédait ce terroir aurait confié chacun des versants à l’une de ses filles. Une blonde et une brune. La côte blonde et la côte brune étaient nées. Composée d’oxydes de fer, les sols de la côte brune sont brun foncé. Ceux de la côte blonde, jaunes d’or. Et à l’exception de la cuvée Les Rochins, c’est sur ces schistes clairs et acides que s’étendent les vignes du domaine Garon. Exposés au sud, la syrah y règne en maître. Pour s’épanouir, ce cépage aux nombreuses feuilles a besoin d’eau. D’échalas ou de cabanes pour bien résister au vent qui souffle parfois sur le haut des coteaux. Et de soins. Beaucoup. En juin, les Garon travaillent alors la vigne. Attacher, en faisant les entrecœurs. Pour aérer sans tout effeuiller. Et protéger les grains des brûlures du soleil. Vient ensuite le cisaillage. Manuel. Une étape fondamentale pour cette famille pour qui la viticulture passe avant tout. En bas, le domaine est complètement bio. Et là où les pentes sont les plus raides et non mécanisables, on applique un peu d’herbicide. Une fois par an seulement. S’il a longtemps compliqué le travail des hommes, ce relief marqué fait le bonheur des lézards, des chenilles ou des araignées, les murets permettant à la faune de s’épanouir… Marquant un peu plus encore la typicité de la Côte-Rôtie.

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

AU DOMAINE GARON, ON TRAVAILLE À LA MAIN. POUR LA TAILLE. MAIS AUSSI L’ENTRETIEN. L’ÉBOURGEONNAGE. LE RELIAGE. LE ROGNAGE. ET ENFIN, LES VENDANGES. AUTANT DE SOINS QUI NE PEUVENT LIVRER QUE DES VINS À L’ÉQUILIBRE RARE.

Au domaine Garon, on aime prendre le temps de bien faire. Tandis que l’appellation limite les rendements à 40 hl/ha, on les maintient ici à 35 hl/ha. Les vinifications s’épanouissent à leur rythme. En douceur. Elles promettent des vins fins et élégants. Témoins des sols uniques sur lesquels ont poussé les raisins. Sans cesse à la recherche de l’expression du terroir la plus pure, les Garon proposent quatre cuvées en Côte-Rôtie. Tout d’abord la Sybarine, fruitée, ronde, épicée et puissante sur terroir granitique. Puis la cuvée emblématique du domaine, Les Triotes offrent, elles, des notes de cerise. Subtiles. Gracieuses. Sur schistes blonds. Et la cuvée Les Rochins, qui propose un nez intense, presque torréfié. Sur les schistes bruns de la côte brune. Enfin Lancement, du terroir éponyme. Sur schistes blonds. Superbe équilibre entre la finesse et la puissance. Tout un voyage. Parmi les projets de la famille Garon, il y a celui de travailler d’autres couleurs. D’autres terroirs. D’autres appellations. Pour accompagner la demande des consommateurs. Mais surtout répondre à la passion qui les anime de toujours proposer le meilleur de cette région. Semblable à aucune autre.

Domaine Garon Côte rotie
Domaine Garon Côte rotie
Domaine Garon Côte rotie
×