Accueil»Vignerons»Julien Mareschal

Julien Mareschal

L'HOMME

Julien Mareschal arbore les traits de ceux qui vivent en harmonie avec leur monde. Le sien, c’est ce vignoble de Pupillin. Une des capitales du vignoble du Jura qui abrite de nombreux vignerons de talent. Une terre viticole historique au sein de laquelle il paraît s’être révélé naturellement. Humblement. Avec ce caractère authentique et énergique que l’on retrouve dans ses vins, au Domaine de La Borde. Une référence.

Lorsque Julien Mareschal crée le Domaine de La Borde en 2003, il est sorti de l’école à peine un an plus tôt. En effet, là où bon nombre de jeunes se forment auprès de vignerons plus aguerris, lui se lance immédiatement dans l’aventure. De Pupillin, il aime ces grands terroirs de “Plouplou” – surnom du Poulsard dans la région – uniques, et l’opportunité de commencer son métier sur ses 3 hectares de vignes l’enchante. De plus, s’il n’est pas vraiment un enfant du pays, il n’a pas grandi très loin non plus. À peine 40 kilomètres au nord-ouest de ce village de 250 habitants. Avec ses parents, agriculteurs jurassiens installés près de Dole. C’est donc ainsi, fort d’un IUT agrobio à lyon doublé d’un DNO à Dijon, qu’il entreprend de réaliser ses premières cuvées. En premier lieu, il observe. Privilégie une approche pragmatique et ouverte aux conseils de tous. Comme ceux des regrettés Pascal Clairet et Dominique Belluard. Ou de Bruno Ciofi au Domaine de La Pinte, homme dont il confie avoir été guidé, notamment, par cette idée fondatrice qui veut que certains vins donnent de l’énergie à la dégustation quand d’autres en prennent. Ceux des figures du village de Pupillin aussi, à l’image du vénéré Pierre Overnoy. Ce dernier n’est d’ailleurs pas avare lorsqu’il s’agit de délivrer de précieux conseils aux jeunes vignerons en soif d’expérience et de connaissances. En outre, cette simplicité et ce désir d’apprendre ont semble-t-il conduit Julien Mareschal à se réaliser comme vigneron. Au travers de vins sincères et vibrants, dotés d’une personnalité unique.

Julien Mareschal - Domaine de La Borde
Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin
Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin
Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin

« Il y a des vins qui donnent de l’énergie quand on les boit, et d’autres qui te prennent de l’énergie.»

Pupillin - Domaine de La Borde

LE TERROIR

5,5 hectares. Pupillin. C’est sur ce terroir aux multiples facettes que Julien Mareschal officie, en agriculture biodynamique. Au Domaine de La Borde, les vins bénéficient d’une réelle complexité et d’une grande variété de sols. Ce sont ainsi plusieurs cépages qui expriment ici tout leur potentiel. Forment un patrimoine génétique riche auquel tient fermement le jeune vigneron. Et qu’il s’applique à laisser s’épanouir. Tout simplement.

Si Pupillin est aujourd’hui considérée comme la “capitale du poulsard”, le village de 250 habitants n’en abrite pas moins une diversité de sols permettant à tous les cépages jurassiens d’avoir fière allure. À cette image, le Domaine de La Borde s’étend sur près de 6 hectares d’un terroir riche de sa diversité. Ainsi, le “Plouplou” s’épanouit sur les marnes rouges du Trias de la Côte de Feule, quand le pinot noir et le trousseau préfèrent les sols argilo-calcaires et de marnes grises. En blanc, le chardonnay délivrera des expressions distinctes selon qu’il vient du terroir très calcaire de la Côte de Caillot, des marnes rouges de La Marcette ou des argiles bleues du Lias. Ce cépage que le grand public associe traditionnellement plus favorablement à la Bourgogne délivre d’ailleurs une qualité impressionnante en Jura. Enfin, comment ne pas évoquer l’importance du savagnin, sur les terroirs de marnes schisteuses du Domaine de La Borde, et auquel la cuvée Foudre à Canon rend notamment grâce. À la vigne, tout le travail est effectué en fonction du calendrier lunaire. De plus, il est conduit en agriculture biologique certifiée depuis le millésime 2012. La biodynamie, non certifiée elle, est également pratiquée depuis 2009. Les préparations sont appliquées avec un collègue voisin, dans un souci d’émulation collective. Soucieux de la pérennité de ce patrimoine génétique de vignes unique, Julien Mareschal fait le choix des sélections massales dès lors qu’il s’agit de replanter un pied. Ainsi, il continue de goûter à l’énergie et à la complexité des raisins et des vins qu’il aime produire ici. Pour le bonheur de tous !

Pupillin - Domaine de La Borde
Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin
Foudre à Canon - Domaine de La Borde - Pupillin
Julien Mareschal - Domaine de La Borde

« Pour moi, tout se fait à la vigne. C’est là que le futur vin prend racine.»

Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

Si le Jura est un des hauts-lieux viticoles du moment, c’est en partie grâce au travail de vignerons comme Julien Mareschal. Au Domaine de La Borde, il élabore des vins pleins d’énergie et de classe. Autant de cuvées qui magnifient les sols dont elles sont issues, pleines d’un éclat et d’un potentiel impressionnants. Pour parvenir à ce résultat, il met en œuvre une vinification douce, respectueuse du fruit. Et du terroir.

Il est des signatures de vins plus reconnaissables que d’autres. Incontestablement, celle initiée par Julien Mareschal depuis bientôt 20 ans au Domaine de La Borde fait partie de celles-là. On y trouve une fraîcheur et une expression particulières. Un souci d’élégance, une évidence. Illustrant parfaitement la nouvelle ère jurassienne, la plupart des flacons qu’il produit en blanc ne présentent pas de caractère oxydatif. Les cuvées à base de chardonnay, sans oublier l’excellent savagnin Foudre à Canon sont ainsi ouillés, c’est à dire que les contenants sont remplis à mesure que le niveau de vin baisse sous l’effet de l’évaporation. Il vinifie cependant deux cuvées au caractère oxydatif, à l’image de l’excellent savagnin “Les Écrins” et du traditionnel Vin Jaune. Dans la lignée du travail des anciens d’ici, ses vins rouges se révèlent, eux aussi, une ode à la délicatesse. Pour toutes ses cuvées, le soufre est utilisé à minima, lorsqu’il l’est. Par ailleurs, Julien Mareschal privilégie des élevages longs, entre 12 et 20 mois. Les jus s’affinent ainsi en jarres, en demi-muids, en foudres et également en tonneaux, bien qu’au Domaine de La Borde, on privilégie de grands contenants. Ces derniers favorisent une micro-oxygénation plus fine et collent au travail du vigneron plus tourné vers la réduction que vers l’oxydation. Le résultat est là. Millésime après millésime, les vins de Julien nous séduisent par leur franchise élégante et maîtrisée, vive et vivante à la fois.

Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin
Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin
Poulsard - Pupillin - Domaine de La Borde
Julien Mareschal - Domaine de La Borde

« J’aime les vins avec de l’attaque, vifs et tranchants.»

Julien Mareschal - Domaine de La Borde - Pupillin

« Ce sont nos plus vieilles vignes, nos pinots noirs. Ils ont 80 ans. »

DÉCOUVRIR SES VINS

×