Accueil»Vignerons»Pierre et Marie Jacqueson

Pierre et Marie Jacqueson

BOURGOGNE – Rully

Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully

L'ÉQUIPE

INSTALLÉ SUR RULLY DEPUIS LE MILIEU DU 20E SIÈCLE, LE DOMAINE JACQUESON A VU SE SUCCÉDER LES GÉNÉRATIONS. TROIS AU TOTAL. UNE HISTOIRE FAMILIALE ENTREMÊLÉE À L’HISTOIRE. AVEC UN GRAND « H ». CELLE DE LA GUERRE QUI A TOUT DÉTRUIT. METTANT LES HOMMES À RUDE ÉPREUVE. JUSQU’À LA RENAISSANCE.

Aujourd’hui, la relève du domaine est assurée. Marie y est entrée en 2007. Son frère Pierre en 2015. L’avenir est clair. Il n’en a pas toujours été ainsi. L’histoire remonte à loin. À l’époque de leur grand-père. Quand il crée le domaine, Henri Jacqueson ne possède presque rien. Il ne dispose que de quelques vignes cultivées jadis par ses parents et par plaisir. Nous sommes alors en 1946. Tout est à construire. La guerre de 14-18 a laissé des stigmates. Seulement trois des vignerons partis au front en sont revenus. Le vignoble est encore marqué par la crise du phylloxéra qui a sévi au début du siècle. Mais Henri est patient. Il cherche à acquérir des vignes tout doucement. À son rythme. Autour de la commune de Rully réduite à néant. Et encore inconnue. Pour reconstruire, le vigneron fait de la qualité son ingrédient principal. Limite les rendements. Prône l’élevage en fûts. C’est une telle révolution pour l’époque que le village le prend pour fou. Mais il ne se décourage pas. Et embarque plus tard son fils dans l’aventure. Paul a alors 17 ans. Les rouges ont toujours été légion au domaine mais il développe les blancs. Tant et si bien que les années 80 et 90 voient les terroirs blancs s’étendre. Jusqu’à occuper 45 % du vignoble. Année après année, le domaine s’efforce de toujours faire aussi bien. Sinon mieux. Et séduit les œnophiles. Car qu’elle soit novatrice ou bien installée, l’excellence se fait toujours remarquer. Le pari lancé 70 ans plus tôt par Henri Jacqueson est gagné.

Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully

LE TERROIR

POUR PRODUIRE SES DIX-HUIT RÉFÉRENCES, LA FAMILLE JACQUESON PEUT COMPTER SUR LES 18 HA DE SON DOMAINE ET LES 3 QU’ELLE GÈRE EN NÉGOCE. VINGT PARCELLES AU TOTAL. AUTANT D’ÉCRINS À VEILLER. À SOIGNER. À CHÉRIR. DE L’AUTOMNE À L’ÉTÉ.

Le vignoble des Jacqueson s’étend sur trois appellations. Bouzeron. Rully. Mercurey. Installés sur le nord de la côte chalonnaise dans le prolongement naturel de la côte de Beaune, ces terroirs sont principalement argilo et marno-calcaires. Apprécient un labour lent. Peu profond. Un entretien tout en douceur. Et cela tombe bien. Pour la famille de vignerons, le désherbage chimique est proscrit. Paul, Marie et Pierre œuvrent mécaniquement ou manuellement. Par respect pour la nature. Ici, on envisage la culture de façon raisonnée. C’est d’ailleurs cette philosophie qui guide chacun des choix de l’équipe. Ainsi en 2016, les Jaqueson se partagent les 4,75 ha du domaine Jean-Claude Brelière, avec Pierre de Benoist du domaine de Villaine. Ils le font pour s’agrandir. Mais aussi parce que les vignes étaient déjà en bio depuis quatre ans. De quoi faciliter leur intégration au vignoble. Ces plateaux en altitude présentent un joli terroir. Offrent des raisins plus tardifs. Produits sur une terre sablonneuse qui apporte finesse et élégance aux vins. En témoigne le gouleyant rully La Barre en rouge. Un nectar au caractère affirmé. Mais le domaine Jacqueson, c’est aussi le rully blanc premier cru Grésigny, à la fois fruité et minéral. La plus vieille parcelle du domaine. Plantée en 1950. Le rully rouge 1er cru Les Cloux. Des vignes de 1967. Au caractère épicé. Le Crémant de Bourgogne dont seules 2 000 bouteilles sont produites chaque année. Fruit d’un assemblage entre le gamay, le chardonnay et l’aligoté. Enfin, le domaine exploite 3 ha dont il maîtrise la culture de la vigne dont le très beau 1er cru Les Champs Martin à Mercurey. En blanc comme en rouge, en village comme en 1er cru, le plaisir est toujours au rendez-vous.

Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

LE DOMAINE UTILISE 70 % DE PRODUITS DITS « BIO ». MARIE ET PIERRE JACQUESON N’EXCLUANT PAS QUELQUES TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES RAISONNÉS. MAIS UNIQUEMENT POUR PRÉVENIR OU GUÉRIR EN CAS DE MALADIE. ET POUR LE LABOUR, L’ÉBOURGEONNAGE ET LES VENDANGES ? À LA MAIN, NATURELLEMENT.

Sur l’exploitation Jacqueson, on peut voir les vendangeurs avec de petites caisses. Plus petites qu’à l’accoutumée. Destinées à préserver les raisins, elles sont maniées avec attention. Jusqu’à la table de tri. Là, on inspecte et on égrappe en totalité pour ne garder que les grains les plus purs. Selon les millésimes, on introduit parfois une part de grappes entières. Mais en rouge uniquement. Et à 10 % maximum. Pour tester. S’ouvrir à de nouvelles expériences. Ensuite, pour tous les rouges, les vinifications démarrent par une première macération à froid. Pendant trois jours. Après, la fermentation alcoolique en cuve prend le relais pendant trois à quatre semaines. Comme le souhaitait le grand-père, l’élevage se fait en fûts de chêne. Sa durée peut osciller entre 12 et 14 mois, alors les vignerons restent attentifs. Les vins sont généralement soutirés en juillet. Puis collés au blanc d’œuf pour les assouplir. La touche finale est apportée trois mois plus tard. Quand les nectars sont assemblés. Puis mis en bouteilles sans filtration préalable. Pour les blancs, le cérémonial diffère. Les vinifications se font directement en fûts après pressage pneumatique. Et débourbage des jus. Initialement abandonné en 2007, le bâtonnage léger est peu à peu réintégré à l’occasion des séances d’ouillage. Le domaine Jacqueson fonctionne ainsi. À l’instinct.

Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
Domaine Paul et Marie Jacqueson - Bourgogne - Rully
×