Accueil»Vignerons»Clos Fornelli

Clos Fornelli

LE COUPLE

Au Clos Fornelli, tout est affaire de famille. Celle des Vanucci bien sûr, qui y pratiquent la viticulture depuis plusieurs générations déjà. Aujourd’hui à la tête du domaine en compagnie de son mari Fabrice Couloumere, Josée Vanucci assume cet héritage. Démontre tout son attachement à ce patrimoine qu’elle défend avec force. Le verbe haut et le travail discret.

Certaines années marquent un virage plus important que les autres. Comme celui pris par le Clos Fornelli il y a 15 ans. Nous sommes en 2005. Le couple Vanucci-Couloumere décide de revenir sur les terres de Tallone chères à Josée. Après 10 ans d’une carrière passée chez le géant IBM pour elle. Quelques années au sein d’une société de conseils pour lui. Pour la jeune ingénieur agronome diplômée, ce choix, c’est l’opportunité de revenir à la condition paysanne qui l’a vu naître. Puis grandir. C’est écrire une nouvelle page du vignoble familial. Cet écrin de vignes transmis par ses grands-parents et arrières grands-parents bergers, qui possédaient seulement quelques pieds de vigne en plaine. Puis transmis ensuite par son père, lui qui s’était mis en quête de développer la culture de cépages corses au cours des années 60, malgré les incitations administratives contraires. Héritière de cette volonté de préserver le patrimoine végétal corse, Josée Vanucci va même plus loin. À la différence de ses aïeux, elle choisit à son arrivée de vinifier les raisins qu’elle cultive. Au domaine, le couple se répartit naturellement le travail. Josée s’occupe de la direction technique, de la vigne, avec l’aide de son père, et construit les vins. Fabrice, lui, s’investit dans le développement général, le commerce, le conditionnement et participe aux travaux du chai. Côté inspiration, la vigneronne évoque Mark Angeli et l’inévitable Antoine Arena. Elle penche naturellement du côté de ceux dont le travail crée une émulation. Ceux qui creusent un sillon pour tous les autres. En toute liberté.

Clos Fornelli - Josée Vanucci
Clos Fornelli - Josée Vanucci et Fabrice Couloumere
Clos Fornelli - Josée Vanucci

« Un cépage que tu aimes, il te le rend. Celui avec qui tu n’es pas en phase, tu
te bats avec pendant toutes les vinif’s… et tu te perds. »

Clos Fornelli - Tallone

LE TERROIR

À mi-chemin entre le nord et le sud de la Corse, Tallone abrite les 35 hectares que compte aujourd’hui le Clos Fornelli. Assis sur deux grandes variétés de terroirs, le domaine bénéficie d’un climat particulier, sous l’influence de la mer et de la montagne. Une typicité dont Josée Vanucci et Fabrice Couloumere ont réussi à faire un véritable atout.

Au Clos Fornelli, Josée Vanucci poursuit la restructuration entamée par son père au cours des années 70. Elle prend notamment soin des vieux pieds de sciaccarellu du domaine, qui constituent aujourd’hui les plus vieilles vignes en Haute Corse de ce cépage. Ainsi, la culture de raisins indigènes corses est favorisée. Outre les sciaccarellu, les cépages genovese, minustellu, niellucciu et quelques pieds de sciavone s’épanouissent sur les sols d’alluvions et de galets apportés par la Bravone voisine pour une part. L’autre part naît sur les terroirs plus pierreux du clos. Composés d’alluvions fluviatiles schisteuses anciennes, d’argiles et de sables, ces derniers favorisent notamment la juste maturité des bianco gentile. Au fond, l’exigence guide tous les choix au Clos Fornelli. Depuis longtemps. À son arrivée au domaine en 2005, le couple entreprend d’ailleurs d’insuffler un nouvel élan. Il opère ainsi une transition délicate, passant d’une culture dédiée à la coopérative à une culture plus familiale, dans le but d’élaborer des vins de lieu et de terroir. Avec plus de pragmatisme que de croyances, Josée Vanucci s’appuie sur le calendrier lunaire. Elle reconnaît l’influence des cycles. Cependant, sur ce thème et contrairement à ses ascendants, son approche est plus universitaire que sensitive. Ainsi, elle pratique une viticulture extrêmement réfléchie, dont le but premier est de produire des raisins de grande qualité. Mais elle refuse de mettre en danger le modèle économique du domaine pour un label. D’être mise dans une case, aussi. Pour autant, le soin apporté à la vigne est grand. La volonté de préserver le patrimoine végétal du Clos Fornelli est certaine. Et l’avenir du domaine, entre les mains du couple Vanucci-Couloumere, radieux.

Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone

« On avance à notre rythme, mais on fait le maximum pour nos vignes. »

Clos Fornelli - Josée Vanucci et Fabrice Couloumere

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

Ici, les graffitis fleurissent sur les cuves. Les demi-muids prennent des allures de pochettes d’albums. Mais outre la fantaisie empreinte de liberté qui règne au Clos Fornelli, Josée Vanucci et Fabrice Couloumere adoptent une approche de vinification parcellaire exigeante. Ainsi, ils souhaitent mettre en valeur chaque typicité de terroir et de cépage.

Fort d’un patrimoine de vignes pétri d’histoire, le Clos Fornelli n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de délivrer tout le potentiel des raisins récoltés. Ainsi, les vinifications du domaine sont à l’image de Josée Vanucci et Fabrice Couloumere. Vivantes et sans artifices. Elles se veulent les plus honnêtes possibles, et, pour le coup, instinctives. Première étape, faire rentrer des raisins sains à parfaite maturité. Par la suite, un sulfitage très léger peut être effectué, seulement si nécessaire, au cas par cas. Par ailleurs, l’ensemble des vinifications se fait en monocépage. En cuves inox ou béton, en œufs ou en demi-muids. En effet, Josée multiplie les essais et les associations parfois inédites issues de diverses expérimentations. Ainsi, Josée privilégie désormais l’œuf béton pour ses vermentinu récoltés en très légère sous-maturité. Les choix de la vigneronne durant les vinifications sont guidés par son instinct. Par une connexion intime qui la relie au vin encore à l’état d’esquisse. En outre, c’est cette période de découverte de la personnalité d’une future cuvée qu’affectionne particulièrement Josée. L’objectif premier, c’est toujours de retrouver dans le vin la sensation et le plaisir de goûter le fruit. Là encore, Josée Vanucci fait preuve d’une approche empreinte de pragmatisme et de bons sens. Et si la cave – unique en son genre – du Clos Fornelli porte aujourd’hui les stigmates d’une culture rock pointue des propriétaires, nul doute qu’elle porte aussi en elle de futurs flacons de référence en Corse. Des bouteilles que le couple souhaite accessibles à tous, et dont le prix ne les réservera pas seulement à quelques marchés de niche et internationaux. Des vins que l’on boit volontiers avec ses amis et les gens du pays. Mais dont la qualité ne trompe pas les amateurs les plus chevronnés.

Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Tallone
Clos Fornelli - Josée Vanucci

« Un graffiti sur une cuve, ça naît d’un échange entre elle et moi. Il jaillit quand j’ai enfin saisi la personnalité du vin qu’elle abrite. »

Clos Fornelli - Josée Vanucci
Clos Fornelli - Josée Vanucci
Clos Fornelli - Josée Vanucci
Clos Fornelli - Tallone
×