Accueil»Vignerons»Muriel GIUDICELLI

Muriel GIUDICELLI

LE COUPLE

Loin des montagnes de Chisà qui l’ont vu grandir, c’est à Poggio-d’Oletta que Muriel Giudicelli a choisi de s’installer en 1997. Sur cette appellation Patrimonio d’adoption, la vigneronne corse découvre ainsi la beauté et la complexité du métier. En autodidacte. Rejointe par son mari Stéphane en 2005, elle s’est beaucoup inspirée de ses pairs. N’écoutant que son instinct. Toujours.

Originaire de la région de Solenzara, sur la côte sud-est de l’île de beauté, Muriel Giudicelli atterrit seulement à Patrimonio à la fin des années 1990. Si la jeune corse ne se destine pas tout de suite au métier de vigneronne, elle baigne pourtant dans la culture du vin depuis toujours. Ses parents sont de véritables passionnés. Les vignes de “Bon Papa”, son arrière grand-père, du côté d’Ajaccio, participent également à nourrir la légende familiale. Néanmoins, après un BTS agricole lié à son amour inconditionnel pour les bovins, elle poursuit son cursus avec un DESS en communication. Fait de la sociologie. Ce n’est qu’en 1997 que son désir de devenir vigneronne se matérialise enfin. Question de moment. Question de rencontres, aussi. Comme celle avec Antoine Arena, qui l’aide à s’installer sur ses 5 premiers hectares, à Poggio-d’Oletta. Malgré cet accueil, les débuts du Domaine Giudicelli sont difficiles, et les vins que Muriel produit, seule et sans expérience, ne lui conviennent pas. Elle entreprend alors de multiplier les rencontres et les déplacements. En Alsace notamment, où elle trouve de nombreuses sources d’inspirations telles qu’André Ostertag, les Frères Barthelmé ou Jean Boxler. La jeune vigneronne se nourrit de toutes ces rencontres. Ces partages de réflexion. En outre, elle apprend vite afin de combler ce manque d’héritage de savoir-faire. En 2005, Stéphane la rejoint. Il s’occupe de tout le travail à la vigne, apporte équilibre et force de travail. Un atout important dans l’éclosion du domaine Giudicelli !

Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Sébastien et Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta

« Entre les vigneron·ne·s de Patrimonio, il y désormais un vrai bien-vivre ensemble. »

Domaine Giudicelli - Poggio d'Oletta

LE TERROIR

À l’image de l’étonnante diversité de terroirs corses, notamment au sein de l’appellation Patrimonio, le Domaine Giudicelli regorge d’une multitude de sols. Des argiles rouges aux granites en passant par les schistes, Stéphane et Muriel Giudicelli travaillent d’arrache-pied, en biodynamie certifiée, à révéler cette magnifique complexité dans leurs vins.

Sur les désormais 11 hectares du Domaine Giudicelli à Poggio-d’Oletta, Muriel et Stéphane composent ici avec une diversité unique en Corse. À cheval entre les argiles rouges sur lesquels s’épanouissent 1 hectare de grenache et quelques sciaccarellu et les granites. Entre les sols argilo-calcaires, les schistes mais aussi les argiles grises. La majorité du domaine – complanté – est partagé entre les deux cépages phares de la région. Le vermentinu et le niellucciu. Deux types de raisins que Muriel affectionne particulièrement. Aussi, afin de favoriser la salinité et la fraîcheur du premier, le couple s’applique à trouver la « juste maturité ». Idem pour le second, dont tout est fait pour préserver son acidité naturelle. Au cœur de cette magnifique plaine verdoyante, le muscat à petits grains, destiné à la charmeuse cuvée Corail et à un Muscat du Cap Corse d’envergure, complète le tableau. Ainsi, le couple Giudicelli cultive ses raisins au sein de cette diversité chatoyante avec patience, exigence et talent. Qualités plus que nécessaires au moment d’organiser les vendanges. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’effectuer multiples passages en fonction des différents terroirs et des écarts de maturité sur une même parcelle. Ici, Muriel a fait le choix de la biodynamie depuis 2012. Question d’équilibre. De ce fait, tout le travail du couple est effectué en fonction du calendrier lunaire. Avec l’idée d’une harmonie globale en tête. Et l’excellence en ligne de mire.

Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Domaine Giudicelli - Poggio d'Oletta
Domaine Giudicelli - Poggio d'Oletta
Domaine Giudicelli - Poggio d'Oletta
Domaine Giudicelli - Poggio d'Oletta

« Argiles rouges et grises, argilo-calcaire, schistes, granites… Ici, on a toute la panoplie ! »

Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta

LA FAÇON DE FAIRE LE VIN

Au domaine Giudicelli, chaque cuvée participe à l’identité – forte – des flacons élaborés par le couple. Muriel et Stéphane partagent l’ambition de produire des vins pleins de relief et d’équilibre. Pour y parvenir, le couple cherche constamment, invente et reste ouvert au travail de ses pairs. En toute liberté.

Oui, au contact de Stéphane et Muriel Giudicelli, la liberté est là, partout. Au coin de chaque de cuve. À l’intérieur de chaque foudre. Stockinger pour les patrimonio blancs. Après plusieurs années de recherche et d’essais, c’est l’entreprise autrichienne qui a la préférence du couple. En revanche, pour les patrimonio rouges, c’est la tonnellerie Rousseau, très reconnue également, qui est choisie. Et pour cause, au Domaine Giudicelli, la question de l’élevage des vins est tenue en très haute estime. Là ou de nombreux autres excellents vigneron·ne·s préfèrent la cuve inox, Muriel privilégie le foudre. Certes, le cheminement a été long avant d’en arriver là. Et bien qu’à rebours de la tradition d’ici, Muriel a fait ce choix. Pris l’une de ces décisions qui la distingue de ses illustres voisins issus du sérail. Ainsi, elle produit un niellucciu “à l’italienne”, aux dires de certains de ses confrères. Qu’importe, la vigneronne continue de chercher l’osmose entre ses vins et leurs contenants. En dehors de toute considération autre que l’énergie et de la singularité qu’elle souhaite pour ses flacons. Fidèle à ce désir d’exploration permanente, le couple a par ailleurs eu recours à la cristallisation sensible. Cette méthode notamment utilisée par Margarethe Chapelle pour faire apparaître des arborescences se révèle être un précieux outil d’analyse pour qui sait les comprendre ! Côté vinification, la priorité est avant tout de récolter des raisins sains, ayant même subi un double tri. Pas de foulage, ni pigeage pour les vins rouges. Les baies infusent lentement. Le patrimonio blanc est, lui, pressé en grappes entières. Ni filtration, ni collage. Du soufre en quantités minimes. Autant d’ingrédients qui font les flacons du Domaine Giudicelli si précieux. Si fins et si vivants.

Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta
Muriel Giudicelli - Poggio d'Oletta

« Nous faisons un gros travail de sélection des baies en abandonnant entre 15 et 20% des raisins. »

×